Apprentissage somatique : méthode Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
S'entraîner avec le corps
à avoir l'esprit souple

 
Ressources à explorer

Mouvement # 40

# précédent

 

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Position initiale :

Allongé sur le ventre.
Tête tournée à gauche, donc en appui sur la joue droite.

Bras gauche prêt à servir d'appui: paume de la main à plat sur le sol près de l'épaule, avec le coude en l'air.
Bras droit allongé le long du corps, un peu écarté, avec le dos de la main en contact avec le sol.

Les deux jambes sont collées l'une contre l'autre, genoux pliés à angle droit, plantes des pieds face au plafond.
Les deux jambes resteront groupées ensemble, indissociées, pendant tout le mouvement.

Mouvement :

  • Laissez pencher les jambes vers la droite, en les maintenant collées l'une contre l'autre.

    Ainsi, le coté gauche du bassin, la cuisse et le genou gauche se soulèvent du sol, tandis que l'appui s'accentue sur le coté droit du bassin et la face externe de la cuisse droite.

    En même temps, prenez appui sur la main gauche, soulevez la tête et allez jeter un coup d'oeil au-dessus de votre épaule gauche.

    Laissez, si possible, les jambes pencher jusqu'à venir toucher le sol avec toute la face externe de la jambe droite.

    Revenez à la position initiale en synchronisant le mouvement des jambes et de la tête.

    Répétez plusieurs fois ce mouvement, au rythme qui vous convient, jusqu'à ce que vous le perceviez comme un seul mouvement global et fluide.

    Dans cette approche du mouvement, les répétitions ne consistent pas à reproduire de façon mécanique la même chose que précédemment.

    Au contraire, comme au théâtre, les répétitions permettent de supprimer le superflu et d'apporter des améliorations, au fur et à mesure qu'elles vous sont suggérées par vos sensations.

  • Si tout se passe parfaitement bien pour votre nuque, alors vous pouvez essayer une variante qui accentue la rotation des vertèbres du cou.

    Dans le mouvement précédent, lorsque vous revenez poser la tête sur le sol, au lieu de la poser sur la joue droite, posez-la sur la joue gauche.

    Ainsi, vous bougez davantage la nuque, chaque fois que la tête se soulève du sol et revient s'y poser.

  • Faites une pause.

    Ensuite, inversez la disposition des bras (appui sur le bras droit) et tournez la tête à droite (appui sur la joue gauche).

    Commencez à imaginer le mouvement de l'autre côté.

    Evoquez, dans votre imagination, les surfaces du corps sur lesquelles vous allez venir prendre appui:

    - l'épaule gauche
    - le côté gauche de la cage thoracique
    - le côté gauche du bassin
    - la face externe de la cuisse et de la jambe gauche
    - du côté droit, il n'y aura que la main en appui sur le sol

    Quand vous aurez une image intérieure précise de votre mouvement, faites-le réellement.

    Observez l'aisance dont vous disposez maintenant.

    Vous venez de consentir à un apprentissage, au cours duquel vous avez senti naître en vous une "compétence intérieure".

    Quelle est maintenant votre ambiance émotionnelle, votre état d'esprit?

    En bougeant de cette façon, vous avez réactivé cette partie de vous qui sait faire face au changement, qui apprécie l'innovation et qui favorise votre croissance intérieure.

 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais à Guingamp (22200)
e-mail


© Copyright 1999 - 2011  Alain Garnier. Tous droits réservés