Conscience du corps : Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
Souvenir d'enfance
à quatre pattes

 
Ressources à explorer

Mouvement # 36

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Présupposé : vous êtes familiarisé avec la position à "quatre pattes" (cf. mouvements # 13 et # 33), dans laquelle l'enfant intérieur en vous se retrouve presque aussi à l'aise qu'autrefois.

Position initiale :

A "quatre pattes", sur un sol suffisamment rembourré pour ne pas vous abîmer les genoux.
Les genoux sont écartés de la largeur des hanches.
Les chevilles sont fléchies.
Les pieds, rapprochés l'un de l'autre dans l'axe du corps, sont posés sur la pulpe des orteils.

Mouvement :

  • Soulevez le genou gauche, tout en gardant le pied gauche sur le sol.

    Tout est dans le mouvement du bassin: il pivote vers la gauche (ce qui soulève le genou gauche), tout en se déportant vers la droite (pour mieux prendre appui sur le genou droit).

    Acceptez de tâtonner en essayant ce mouvement de bassin plusieurs fois. Peu à peu , vous allez sentir que ce mouvement est plus facile à faire qu'à décrire.

    Associé au mouvement du bassin, il y a celui du dos. Incurvez votre dos pour aller jeter un coup d'oeil à l'extérieur de votre bras gauche. Cherchez à voir votre genou gauche soulevé.

    Finalement, vous vous rendrez compte que soulever le genou revient à faire un mouvement global et bien synchronisé du bassin et du dos.

  • Faites une pause, allongé sur le dos. Laissez venir les sensations, les images et le dialogue intérieur associés aux mouvements que vous venez de faire.

    Avez-vous accepté facilement la phase initiale d'essais et d'erreurs?

    A partir de quel moment avez-vous ressenti de l'intérêt pour vos sensations?

    Avez-vous éprouvé du plaisir à découvrir que vos sensations vous guidaient vers un mouvement agréable?

  • A quatre pattes, prenez le temps d'imaginer le mouvement que vous allez faire, de l'autre côté, pour soulever le genou droit.

    Puis, très progressivement, passez du mouvement imaginaire au mouvement réel.

  • Après une nouvelle pause, essayez un mouvement alternatif, d'un côté et de l'autre.
 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016   - Tous droits réservés