gym douce toute en finesse : Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
En biais, plus de souplesse

 
Ressources à explorer

Mouvement # 34

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Présupposé : vous êtes familiarisé avec les mouvements # 3 et # 12. Vous êtes donc prêt à combiner ces 2 types de mouvement avec un effet de biais.

Pour illustrer l'avantage du biais, prenez un tissus et observez combien il a plus de souplesse dans le sens du biais que du "droit fil".

Position initiale :

Allongé sur le dos.
Jambe droite pliée, pied droit à plat sur le sol.
Jambe gauche allongée sur le sol. Les deux jambes sont largement (sans excès...) écartées entre elles.

Entrecroisez les doigts et placez les mains sous l'arrière du crâne.

Refermez les coudes pour qu'ils soient devant et de chaque côté du visage. Vos bras resteront dans cette même position par rapport au visage pendant tout le mouvement.

Mouvement :

  • Commencez par imaginer une diagonale, partant de votre cage thoracique pour aller vers l'extérieur et la gauche.

    Si la géométrie dans l'espace n'a jamais été votre point fort, pas de panique... Allongez un instant votre bras gauche sur le sol, à hauteur de l'épaule, et imaginez une ligne qui s'écarterait à mi-chemin de votre bras et de votre corps. C'est elle, la diagonale.

  • En prenant appui sur votre pied droit, soulevez la fesse droite et laissez le bassin basculer vers la gauche.

    En même temps, soulevez le haut du dos en dirigeant votre coude droit en direction de cette diagonale imaginaire vers la gauche.

    Votre cage thoracique vient prendre appui sur l'omoplate gauche, et votre coude gauche se rapproche du sol.

    Revenez à la position initiale avec le bassin, la cage thoracique et la tête, et répétez ce mouvement vers la gauche, en recherchant à chaque fois plus de facilité et de précision dans la direction du mouvement de la cage thoracique..

    Utilisez votre regard pour "viser" la diagonale sur le sol, en direction de laquelle vous dirigez votre coude droit.

    En synchronisant votre mouvement avec l'expiration, votre cage thoracique sera mieux disposée à se laisser mobiliser en souplesse.

  • Allongez les jambes, allongez les bras et faites une pause.
    Observez les surfaces d'appui de votre cage thoracique sur le sol, et les sensations de volume à l'intérieur de la cage thoracique, d'un côté et de l'autre.

  • Pliez la jambe gauche, et faites le mouvement de l'autre côté, (coude gauche en direction d'une diagonale vers la droite).
 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016   - Tous droits réservés