gestion du stress : méthode Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
L'assise en "petite sirène"

 
Ressources à explorer

Mouvement # 29

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Position initiale :

Assis sur le sol, jambes pliées, pieds largement écartés.
Prenez appui sur les paumes de mains posées sur le sol en arrière et de chaque côté du bassin.

Commencez par ajuster cette position pour la rendre plus confortable.

Mouvement :

  • Penchez les jambes vers la droite, en venant prendre appui sur la fesse droite et en tournant le buste vers la droite. La main gauche quitte le sol et vient se poser où elle veut devant le bassin.

    Vous vous retrouvez assis sur la fesse droite, les deux genoux posés sur le sol, le genou gauche venant s'encastrer précisément contre la plante du pied droit. Le buste est tourné face au genou droit, et vous continuez à prendre appui sur la main droite.

    Cherchez à améliorer votre confort dans cette assise. De petits détails peuvent y contribuer.

    Trouvez le meilleur endroit possible pour prendre appui sur le bras droit. Trouvez la bonne orientation des doigts de la main droite sur le sol, de façon à avoir une certaine souplesse dans le coude.

    Quel poids pouvez-vous mettre sur la main droite? Suffisamment pour prendre appui, mais pas trop pour ne pas fatiguer le poignet.

    Si cette assise ne vous est pas familière, pouvez-vous accepter l'idée qu'il vous faudra un peu de temps pour l'apprivoiser?

  • Maintenant, jetez un coup d'oeil vers l'arrière, au-dessus de votre épaule droite. Organisez ce mouvement de rotation à partir du bassin. Pour vous en assurer, posez la main gauche sur la fesse gauche et poussez-la en avant.

    Le bassin tourne vers la droite et prédispose ainsi toute la longueur de la colonne vertébrale à ce mouvement de rotation vers la droite.

    Vous avez déjà expérimenté un type analogue de rotation qui démarre dans le bassin, au cours du mouvement #20.

  • Revenez à la position initiale, et répétez plusieurs fois le mouvement vers la droite, en apportant progressivement les améliorations qui vous permettront de ressentir plus d'aisance.

    Observez notamment, dans votre position initiale, quel écart entre les pieds permettra au genou gauche de venir directement se poser contre la plante du pied droit, lorsque vous abaissez les genoux au sol.

  • Après avoir fait une pause, allongé sur le sol, revenez à la position initiale, en appui sur les deux mains derrière le bassin, et commencez à imaginer votre mouvement vers la gauche.

    Passez progressivement du mouvement imaginaire au mouvement réel, jusqu'à aller jeter un coup d'oeil vers l'arrière, au-dessus de votre épaule gauche.

    Observez comme votre mouvement est devenu plus facile et mieux coordonné que lors de vos premiers essais à droite.

  • Après une nouvelle pause, faites un mouvement alternatif, d'un côté et de l'autre. Observez combien votre angle de vision s'est élargi vers l'arrière.
 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016   - Tous droits réservés