créativité : méthode Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
Jouer des coudes avec habileté

 
Ressources à explorer

Mouvement # 21

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Position initiale :

Allongé sur le dos.
Jambe droite pliée, pied droit à plat sur le sol. Jambe gauche allongée sur le sol. Les deux jambes sont largement (sans excès...) écartées entre elles.

Entrecroisez les doigts et glissez les mains sous la tête. Laissez les coudes s'ouvrir de chaque côté et se poser sur le sol. La tête est donc posée sur les paumes des mains, dont les doigts sont entrecroisés.

Observez la disposition de vos bras. Vos deux avant-bras, sur une même ligne, forment la base d'un triangle dont la pointe serait dans le prolongement des bras, dans le dos, entre les deux omoplates. Cette image facilitera votre mouvement.

Et si vous êtes réfractaire à la géométrie et aux triangles, pensez alors à la façon dont votre posture est "construite", son architecture en quelque sorte.

Mouvement :

N.B. pour alléger le texte, seule est décrite la partie du mouvement qui se fait à partir de la position initiale. En réalité le mouvement que vous ferez est un va-et-vient fluide entre la position initiale et la position décrite, au rythme qui vous convient.

  • En prenant appui sur la jambe droite, soulevez la fesse droite et laissez le bassin basculer vers la gauche (cf. mouvement # 3).

    En même temps, glissez sur le sol le triangle des bras vers la droite. C'est tout l'ensemble du triangle qui se déplace un peu, en pivotant à partir de la pointe du triangle, entre les omoplates.

    Le coude droit décrit sur le sol un petit arc de cercle, en direction du bas, comme pour se rapprocher de la hanche droite. Le côté droit de la cage thoracique se replie sur lui-même, un peu comme un soufflet d'accordéon.

    Du côté gauche, c'est l'inverse. Le coude gauche décrit un petit arc de cercle vers le haut, et tout le côté gauche de la cage thoracique s'allonge.

    Pendant tout le mouvement, la tête reste posée sur les mains et dirigée face au plafond.

    Le triangle des bras restant toujours identique à lui-même, ce sont les vertèbres de la colonne vertébrale, au niveau de la cage thoracique, qui s'incurvent sur le côté droit, comme pour former un croissant de lune, ou une parenthèse " ( ".

  • Allongez les jambes et les bras, et faites une pause. Dans vos sensations y-a-t-il une différence entre le côté droit et le côté gauche de votre cage thoracique?

    Restez quelques instants avec cette image du soufflet d'accordéon s'appliquant aux côtés de votre cage thoracique.

  • Changez l'organisation des jambes et des bras, et faites un mouvement similaire de l'autre côté.
 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016   - Tous droits réservés