remise en forme : Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
Retrouver les maillons manquants

 
Ressources à explorer

Mouvement # 16

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Position initiale :

Allongé sur le dos.
Bras allongés sur le sol, un peu écartés de chaque côté du corps.
Jambes pliées, pieds à plat sur le sol, avec un écart entre eux.
Rapprochez un peu les talons du bassin, ce qui accentuera légèrement la pliure des genoux.
Il y a entre les genoux le même écart qu'entre les gros orteils.

Mouvement :

  • Prenez appui sur les pieds pour soulever le bassin. Laissez ensuite le bassin revenir se poser sur le sol, et refaites plusieurs fois ce mouvement, en l'organisant un peu mieux à chaque répétition.

    Plusieurs améliorations peuvent être apportées à votre mouvement pour le rendre facile et agréable.

  • Quand vous soulevez le bassin, ressentez la partie du dos sur laquelle vous venez prendre appui, un peu au-dessous des omoplates. Votre corps forme comme la voûte d'un pont, dont les deux points d'appui sont les pieds et cette partie du dos.

    Quand le bassin est en l'air, votre nuque a besoin de s'allonger: vous sentirez alors le menton se rapprocher de votre cage thoracique, comme pour faire le "double menton".

    Assurez-vous que votre nuque est libre de toute tension en laissant la tête rouler un peu à droite et à gauche.

  • Quand vous redescendez le bassin, faites-le lentement, en sentant chacune des vertèbres de votre dos se déposer sur le sol.

    Une image pourra peut-être vous aider à mieux sentir votre mouvement. Imaginez que votre colonne vertébrale soit une chaîne de vélo, dont vous souleviez une extrémité.

    En laissant cette extrémité redescendre lentement vers le sol, plusieurs maillons intermédiaires vont d'abord se déposer tour à tour sur le sol, avant d'en arriver au dernier.

    Ayant cette image en tête, surveillez ce qui se passe dans le bas du dos lorsque vous sentez votre bassin arriver très près du sol. Il reste encore plusieurs vertèbres lombaires à déposer sur le sol, l'une après l'autre, avant de laisser le bassin s'appuyer de tout son poids sur le sol.

    Accordez-vous le temps dont vous avez besoin pour découvrir cette longueur du dos, dans la région lombaire, en sentant chacune des vertèbres lombaires venir s'appuyer sur le sol.

    Et dès que le bassin retrouve son appui normal sur le sol, la cambrure lombaire se reforme, et vous sentez les vertèbres lombaires avoir tendance à se décoller un peu du sol.

  • L'emplacement des pieds sur le sol peut considérablement faciliter votre mouvement. Cherchez le bon emplacement en faisant plusieurs essais successifs du mouvement, avec les pieds dans des positions différentes:

    - plus éloignés du bassin
    - plus rapprochés du bassin
    - plus écartés entre eux (idem pour les genoux)
    -plus rapprochés entre eux (idem pour les genoux)

    Exercez-vous à sentir les différences dans la qualité de votre appui, et donc dans la facilité de votre mouvement, en fonction de la position des pieds. Vous en arriverez ainsi à trouver vous-même quelle est pour vous, au moment présent, la meilleure organisation.

 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais à Guingamp (22200)
e-mail


© Copyright 1999 - 2011  Alain Garnier. Tous droits réservés