anti-raideur : Feldenkrais Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
Se détendre
en jouant avec le mouvement

 
Ressources à explorer

Mouvement # 11

# précédent

# suivant

"Ça marche"

Comment vous organiser

 
Position initiale :

Allongé sur le dos.
Jambe droite pliée, pied droit à plat sur le sol.
Jambe gauche allongée sur le sol. Les deux jambes sont largement (sans excès...) écartées entre elles.
Les deux bras sont allongés devant vous, en direction du plafond, coudes tendus et paumes de mains l'une contre l'autre (comme pour applaudir).

Pas de tension inutile dans les poignets. Les paumes des mains se touchent sans se serrer.

Mouvement :

  • Prenez appui sur la jambe droite pour soulever la fesse droite et laisser le bassin prendre appui sur le côté gauche (c'est le mouvement # 3). En même temps, allongez le bras droit en glissant la paume de la main droite sur la pulpe des doigts de la main gauche, qui reste immobile (tout le bras gauche reste immobile, allongé en direction du plafond).

    Quand le bassin revient à sa position initiale, la main droite revient face à la main gauche. Et instaurez un mouvement d'une position à l'autre.

    L'allonge du bras droit est possible en laissant l'épaule droite se soulever et la cage thoracique prendre appui sur l'omoplate gauche.

    Laissez la tête participer au mouvement, en roulant un peu vers la droite, du côté de l'épaule qui se soulève et du bras qui s'allonge.

  • Faites une pause. Puis intervertissez la disposition des jambes, et faites le mouvement de l'autre côté, en allongeant le bras gauche.

  • Maintenant, changez l'orientation des bras. Au lieu de les garder en direction du plafond, laissez-les pencher un peu vers le bas, en direction du bassin, et maintenez-les dans cette position inclinée tout en faisant les mêmes mouvements que précédemment (basculer le bassin, allonger le bras, laisser rouler la tête).

  • Changez à nouveau la position des bras, en les maintenant penchés vers le haut, plus haut que le visage. Explorez à nouveau le même mouvement d'allonger un bras.

  • Maintenant changez la direction des bras de quelques degrés dans l'espace à chaque mouvement que vous faites pour allonger un bras.

    En "rayonnant" ainsi, vous constaterez que le bras s'allonge avec plus ou moins de facilité, en sollicitant la participation de différentes parties du corps.

    Observez les différences, et soyez conscient des progrès que vous faites en étant capable de percevoir des différences de plus en plus fines dans l'organisation de vos mouvements.

    N'hésitez pas à m'adresser un e-mail pour me faire part des changements que vous observez en vous, au fur et à mesure que vous vous familiarisez avec cette approche du mouvement.

 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016   - Tous droits réservés