focusing Accueil        Plan du site
 

Méthode Feldenkrais
Ce curieux "quelque chose" en moi
qui se sent plus vivant

 
> Se sentir plus vivant

Ressenti corporel
et connaissance de soi

 
En fin de séance, nous nous sentons différents dans notre organisation corporelle, dans notre motricité, mais aussi dans notre perception globale de nous-même. Souvent, une sensation globale de mieux-être s'exprime spontanément par un joyeux "Ouf, je me sens mieux..."

Au lieu de retourner rapidement à nos occcupations quotidiennes, que se passerait-il si nous prenions le temps de rester un peu avec ce que l'on ressent de différent en nous ?

Cette différence est à la fois nettement ressentie et pourtant fragile (Moshe Feldenkrais parlait de cet "elusive obvious"). Comme un jeune plant sortant de terre, cette différence mérite d'être entourée d'attention, d'être accueillie avec soin.

Si nous lui en laissons le temps, cette différence ressentie commence à se préciser peu à peu : "Je suis conscient de quelque chose en moi qui se sent plus chaleureux... comme si les angles étaient arrondis...".

Les mots arrivent comme autant d'approximations successives, invitant notre ressenti à se déployer davantage. Progressivement, si nous y consentons, ce ressenti corporel peut même se "déplier" jusqu'à ce que nous percevions la signification qu'il a pour nous.

Parfois cette signification nous arrive sous forme d'une image, apportant un éclairage nouveau, inattendu, sur une situation que nous sommes en train de vivre.

Le plus étonnant est la globalité de cette image : elle donne un sens à la situation, dans son ensemble, au lieu de la "décortiquer" laborieusement comme le ferait notre esprit analytique.

Cette image, ou cette "prise de conscience", s'accompagne aussi d'une vitalité, d'une énergie qui nous donne l'intime conviction que nous sommes sur une piste intéressante pour nous.

J'appellais cela "la créativité vécue avec le corps".

Un jour, j'ai découvert que ce processus faisait l'objet d'une approche méthodique, appelée " focusing ". Le focusing nous apprend à être à l'écoute de notre ressenti corporel, pour en dégager une signification, une "prise de conscience" susceptible de nous aider à mieux vivre les situations de notre vie.

La pratique de la méthode Feldenkrais, en valorisant le ressenti corporel, nous prédisposerait-elle à nous intéresser au focusing ?

Plus d'informations sur le focusing :
- voir la page liens
- voir un extrait du livre de Bernadette Lamboy
 

 
Début de page
 
Accueil
 
aisance-de-mouvement.com

ALAIN GARNIER, enseignant de la méthode Feldenkrais
e-mail


© Copyright 1999 - 2016 - Tous droits réservés